Cette lecture assez légère mais captivante, me fut  tellement agréable  que j’aurais bien lu le livre sans m'arrêter : Mais faut bien gagner sa croûte puis la faire cuire en plus! 

 L’héroïne du livre, Daria, une ukrainienne diplômée et anglophone, vit  avec sa grand- mère à Odessa : Elle a trouvé un boulot bien payé, mais la vie est difficile. D'autant plus que son chef s'amourrache d'elle et la poursuit de ses assiduités... Daria après des tribulations que je vous laisse découvrir trouvera un second job dans une agence matrimoniale: La plupart des jeunes femmes rêvent de s’évader du "marasme post-socialiste en épousant un riche américain. Daria finira par succomber elle aussi...

"L’auteur  nous fait partager ce  rêve  avec humour et causticité; on le devine via Daria, du rêve à la réalité,  il y a de la distance : le vrai visage de ces fiancés  américains tentés de réaliser leur rêve d’avoir à domicile des femmes superbes, bobonnes  dociles, parfaites cendrillons, ménagères émérites, se dessine peu à peu, tel Tristan, infantile et  brutal, mal dégrossi souvent, voilà ce qu’ils sont en réalité ! Daria passe donc par toutes  les  étapes d’une éducation sentimentale peu banale : on sourit, on est ému et on  rit à cette lecture" et …. On finit par rêver d'aller visiter Odessa!